Quand un ancien comme Louis Gay disparait…

…c’est une bibliothèque qui brûle… Louis Gay nous a quittés le 20 avril…

Toujours passionné et enthousiaste, il était incollable  sur les Kégresse, il connaissait tout, les astuces de montage, la taille du moindre boulon… Il a passé ses dernières années à mettre en ordre ses archives. Tout était recensé, classé. D’une grande gentillesse, il était toujours prêt à dépanner un copain  par ses connaissances et son stock de pièces…

Louis a bien connu  le mécanicien Maurice Penaud qui a passé sa retraite à Bédoin au pied du Ventoux

Je pense que Louis, mécanicien hors pair, a rejoint ses amis des Croisières Citroën…

Nous partageons la tristesse de sa famille.

Nous ne l’oublierons jamais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *