Sifflets

Le n° 9 de la revue Passion-Citroën (Éditions Atlas) vient de paraître. Prévenu par des amis collectionneurs, je me suis précipité chez mon marchand de journaux. Pensez, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les autochenilles du Groupe Pamir de la Croisière Jaune avec en prime une maquette du scarabée d’or : véhicule de G.M Haardt.

Décourageant. Comment des journalistes (?) spécialistes (?) consciencieux (?) ont pu aligner autant d’âneries en si peu de place, un record d’incompétence.

Le plus étonnant est qu’il semble raisonnable de penser que Citroën a cautionné la parution. Pourquoi ne pas avoir demandé conseil à ceux qui savent? Pourquoi des collectionneurs auraient-ils passé des centaines de photos à la loupe, étudié l’ autochenille du Musée du Mans (ou ce qu’il en reste après sa restauration saccage) identifié les composants des voitures du Groupe Pamir. Pourquoi des historiens ont-ils réuni dans leurs ouvrages toutes ces données pour voir en une parution minable réduire à zéro toutes ces années de recherche et de passion. Cela ne donne pas envie d’acquérir les autres numéros qui doivent être du même tonneau. À quand la Croisière Noire……?

D’abord, la moindre des courtoisie aurait été de signaler sous les photos des pages quatre et cinq, sur quels véhicules celles-ci avaient été prises (à Rétromobile 2005). Page 4, photo du haut : collection Éric Deschamps. Page 4, photo du bas : collection Jacques Joubert… cela ne coûte pas cher et fait plaisir au collectionneur qui a mis des années à restaurer et reconstruire le véhicule.

Sur ces mêmes pages, les erreurs dans le texte sont trop nombreuses pour les citer toutes.

Pour la maquette, au demeurant bien réalisée, dommage que l’on ait pris l’autochenille du Mans comme modèle avec sa ridicule calandre en cuivre bien astiquée alors que les voitures de la mission Centre Asie avaient toutes la calandre peinte. Un simple coup d’oeil sur les photos le confirme. Mais c’est peut-être beaucoup demander au conservateur du Musée du Mans et à un journaliste de « Passion Citroën »- Atlas.

Pourquoi ne pas avoir équipé la maquette des fameux tubes et de tous les accessoires qui équipaient les véhicules ? Les détails de la réalisation laissent supposer que cela n’aurait pas soulevé de problèmes.

Quand on voit ce gâchis, je me demande si ça vaut vraiment le coup d’entretenir un site sur le sujet.

Vos courriers sur le sujet seront les bienvenus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *